Notre fils Grégory a été pris en charge vers 5 ans 1/2.

Même s’il était peu bavard, avait marché à 19 mois, et présentait ce que nous découvrirons être des stéréotypies, l’alerte n’a réellement été donnée que 6 mois après son entrée en petite section de maternelle à 3 ans 1/2.

Le diagnostic exact d’autisme a été posé par le CAMPS de l’hôpital de la Seyne-sur-mer.

Savoir ce qu’il avait exactement a été difficile car toutes ses réactions n’étaient pas si marquées. Malgré quelques améliorations, la prise en charge des infections chroniques en plus de sa prise en charge au CAMPS a permis un changement et une nette amélioration de son état.

Il a été traité pour infection (Borreliose et Streptocoque) à partir de 2012.
A partir de ce moment-là, il a commencé à avoir moins de stéréotypies et à être plus en contact avec nous, ce qui a grandement facilité notre communication.

En septembre 2013, le bilan fait par le CRA de Marseille a montré qu’il était « sorti du spectre autistique ».

Aujourd’hui, c’est un jeune garçon qui s’ouvre doucement au monde, et fait partie intégrante de la famille. Il n’hésite d’ailleurs plus à s’exprimer. Il a de très bons résultats scolaires.

Mr et Mme D


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu est protégé du copier-coller. Nous souhaitons garantir l'authenticité et le respect de nos témoignages.