Dès l’âge de 12 mois, notre fils était différent.

La vie avec lui était difficile : progrès très lents, non verbal, alimentation mixée uniquement, crises de frustration etc..

Après 18 mois d’errance : pédiatre, neuropédiatre, CMPP avec psychothérapie pour toute la famille, nous avons obtenu une évaluation à l’hôpital Robert Debré (Psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent) en juin 2008 et un diagnostic d’autisme infantile par le Dr Valérie Vantalon. Il avait alors 3 ans et 1 mois.

Nous avons eu ensuite pu mettre en place une prise en charge globale avec orthophonie, psychomotricité, méthode comportementale (ABA) et prise en charge de son trouble du langage (PECS). Néanmoins, des troubles sensoriels ou physiques très envahissants, perturbaient fortement son entrée dans les apprentissages et son développement : flapping, réveils nocturnes, rougeurs, démangeaisons diffuses et localisées, écoulement au fond de la gorge toux sèche le matin, éternuements, douleurs abdominales et diarrhées fréquentes, douleurs de jambes, grande fatigabilité, transpiration excessive des mains, de la tête….

Les progrès étaient lents. La vie était rythmée par les crises d’opposition ou de frustration, l’agitation, les difficultés à nourrir notre enfant, à communiquer avec lui, aucun médecin pour nous aider à le soulager physiquement.

Nous avons rencontré le Docteur X, évalué très précisément tous les signes présents chez notre fils, fait des analyses de sang. Fin 2008, à 3 ans et 7 mois, nous avons démarré un traitement antibiotique. Dès les premières semaines nous avons vu se réduire très fortement certains des troubles : flapping, douleurs abdominales, diarrhées, gènes du nez/gorge, fatigabilité, rougeurs et démangeaisons. Au fil du temps, la majorité des signes décrits au préalable ont eu tendance à disparaitre. Nous avons noté des accélérations dans les progrès qu’il faisait dans tous les domaines, et bénéficié de périodes plus calmes en matière de comportement. Le suivi par le Docteur X en consultation a été très régulier et très précis et nous avons toujours pu le joindre afin qu’il puisse ajuster si nécessaire. Quand les bénéfices du traitement sont devenus moins évidents, celui-ci a été arrêté totalement.

Notre fils, qui a 15 ans aujourd’hui se porte physiquement très bien, il n’est jamais malade, aucun des signes précédemment décrits ne le gênent plus dans son quotidien. Il peut suivre une scolarité normale avec un accompagnement éducatif personnalisé et adapté et continue les séances de remédiation cognitives.

Nous espérons avoir, par ce témoignage, montré toute la confiance que nous avons eu dans cette approche anti-infectieuse proposée par le Dr X et avoir pu démontrer toutes les améliorations que cela a apporté au bien-être physique et au développement de notre fils.

Virginie et Alain Gaudry
Fait à Paris le 16 octobre 2020


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu est protégé du copier-coller. Nous souhaitons garantir l'authenticité et le respect de nos témoignages.