Voici mon témoignage, Estelle Moreau maman de Victoire, diagnostiquée autisme infantile.

Suite à un déménagement, ma fille a commencé à avoir des signes d’autisme en septembre 2010 (à 2,5 ans). 

Victoire a été vue au Centre Evaluation et Diagnostic Autisme (CEDA) de Valence (26)  par le Dr S.Cazé, pédopsychiatre, en janvier 2013. Mais la « route » a été difficile entre temps ! Elle a rencontré 6 psychologues, 2 pédopsychiatres, un médecin scolaire et même fait de la zoothérapie. Evidemment personne ne connaît l’autisme, nous errons.

La vie devenait vraiment difficile; elle a régressé. Nous sommes passés d’une enfant calme et  patiente à quelqu’un qui crie sans arrêt et sans raison apparente, qui est constipée, a très peur des bruits, rit bêtement, n’a plus d’amis et s’isole, est cernée et fatiguée, dans son « monde », ne regarde plus dans les yeux. Elle a vu une psychologue spécialisée dans l’autisme pendant un an, les améliorations ne sont pas frappantes! 

Sur les conseils d’une amie,  je rencontre le Dr X en février 2014 et commençons le traitement pour infection chronique.

J’étais un peu sceptique sur le moment, mais au bout de 8 jours, son teint a changé de couleur; elle était très pâle, elle est devenue rose. Dans les semaines qui ont suivi, elle avait beaucoup plus d’appétit, demandait souvent des nouvelles d’autres personnes (elle ne le faisait jamais auparavant), demandait la signification d’un grand nombre de mots.

Je me suis fait cette réflexion: mon enfant est fatiguée, pâle, et mange peu, elle est vraiment malade. Au bout d’un mois, je remarque qu’elle est plus présente, qu’elle répond à mes questions beaucoup plus rapidement.

C’est son institutrice qui a été étonnée : Victoire est très tournée vers les autres enfants de la classe, elle ose lire un livre à tout le monde (elle est en CP). Après 3 mois de traitement, elle a moins de problème de transit, elle fait des câlins à l’ATSEM de l’école, elle a moins peur du bruit. Puis, elle accepte à nouveau d’être prise en photo, elle est plus concentrée, a moins peur de rester seule quelques minutes.

Après 1 an, en janvier/février 2015, elle a de l’empathie pour les autres, elle regarde dans les yeux. Elle n’a plus de problème de transit. Je retrouve un peu ma fille d’avant 2010.

Aujourd’hui, elle comprend les blagues et jeux de mots; elle est toujours tournée vers les autres. Tous les progrès qu’elle a fait sont encore présents.

Je suis très contente d’avoir fait ce traitement avec le Dr X.

moreau autisme

Estelle Moreau


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu est protégé du copier-coller. Nous souhaitons garantir l'authenticité et le respect de nos témoignages.