Notre fils, né en 2000, a reçu en 2003 par le Centre d’Action Médico-Sociale Précoce de notre région le diagnostic :
« Trouble du développement de type Autisme associé à un retard du développement psychologique homogène (Q.D.G=36) massif dans la motricité et les relations sociales (incluant prise de conscience de soi, relations avec autrui, réactions mimiques et adaptation aux situations sociales »

Diagnostic d’Autisme confirmé en 2005 par le Service de psychiatrie de l’enfant de l’Hôpital La Grave à Toulouse.

Admis dès 2003 en Hôpital de jour notre fils n’évolue pas et présente :
Des balancements nocturnes quotidiens, une quasi absence de langage structuré, des cris incessants et des crises d’angoisse, des troubles du sommeil et des insomnies, un déficit d’interactions sociales, des troubles de l’alimentation(…)

Notre fils présentait également les signes physiques suivants :
Troubles du transit (constipation ou diarrhée), fatigabilité physique, sueurs nocturnes, yeux cernés, prurit, ecchymoses au moindre choc, petites fièvres récurrentes sans raison apparente, extrémités froides, toux sèche persistante, inflammations oculaires et saignements de nez fréquents.

Traité pour infections à partir de 2006, son état de santé s’est amélioré rapidement : les signes physiques ont disparu et les signes comportementaux, cognitifs et développementaux liés à l’autisme ont fortement diminué, certains en quelques semaines, d’autres en quelques mois.

Le langage est apparu, les troubles alimentaires et du sommeil ont disparu ainsi que les balancements violents et les crises d’angoisse nocturnes. Au fil du temps, de plus en plus d’interactions sociales, la disparition du repli sur soi, des résistances au changement et l’abandon progressif des rituels contraignants ont métamorphosé notre enfant qui aujourd’hui nous semble « presque comme les autres ».

En excellente santé tant physique que psychologique, et après l’obtention d’un Bac à 17 ans et du permis de conduire à 19 ans, notre fils poursuit actuellement ses études en 1ère année de Master et envisage l’avenir tant social que professionnel avec confiance.

Mme et M. Cadre, le 15-10-2020


1 commentaire

Dany GLIZE · 10 novembre 2020 à 13h37

Bonjour, Lorsque vous parlez de traitements pour l’infection qu’avez-vous entrepris exactement ? Régime alimentaire avec compléments, antibiothérapie, méthodes alternatives ?
Merci beaucoup et BRAVO pour votre parcours !!! cela laisse de l’espoir pour mon petit-fils de 4ans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu est protégé du copier-coller. Nous souhaitons garantir l'authenticité et le respect de nos témoignages.