Notre fils a bénéficié d’un protocole biomédical de traitement de l’autisme prescrit par un médecin du groupement Chronimed à l’âge de neuf ans.

Ses troubles du spectre autistique avaient été diagnostiqués aux Etats-Unis -où nous résidions- alors qu’il avait trente mois. Il a été immédiatement pris en charge sur le plan éducatif et comportemental par les services du comté.

Fidèles à l’approche pragmatique qui a fait le succès des Etats-Unis en matière d’autisme, nous avons complété cette prise en charge par d’autres pistes thérapeutiques, qui se sont révélées très prometteuses. Ce fut le cas notamment de la prise en charge biomédicale, par notre médecin généraliste, à partir de l’âge de cinq ans.

Cette dernière a permis de réduire nombre des troubles autistiques imputables au syndrome auto-immune PANDAS (largement ignoré en France), tout en mettant en lumière le rôle important joué par les parasites et le gluten. C’est donc naturellement que nous nous sommes tournés vers le réseau Chronimed à notre retour en France, afin de reproduire le dispositif et l’approche efficaces que nous avions connus aux Etats-Unis.

Là encore, la prise en charge s’est organisée autour du médecin généraliste, afin de garantir un suivi régulier dans le cadre d’une prise en charge globale et personnalisée. En particulier, l’effet des traitements vermifuges a été tout à fait spectaculaire, avec des résultats quasi immédiats permettant une amélioration véritable des conditions de scolarisation (inclusion) et d’acquisition des apprentissages.

Les progrès comportementaux ainsi réalisés ont également permis d’envisager l’inclusion dans la pratique sportive de haut niveau, elle-même source d’autres progrès. Et comme précédemment aux Etats-Unis, et dans l’esprit non exclusif prôné par Chronimed, nous avons continué à explorer d’autres approches complémentaires (en plus des approches comportementales), avec quelques résultats probants (ostéopathie, orthoptie).

La famille B. n’a pas souhaité faire apparaître son nom pour des raisons personnelles.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu est protégé du copier-coller. Nous souhaitons garantir l'authenticité et le respect de nos témoignages.